Quels parcs naturels visiter en Colombie?

Pour les voyageurs à la recherche de sites d’observation de la nature spectaculaires, le choix des parcs naturels en Colombie est vaste. Des forêts tropicales humides et luxuriantes aux parcs nationaux, il y a beaucoup d’endroits fantastiques pour admirer la faune, la flore et les paysages sauvages du pays.

La Colombie possède la plus grande variété d’espèces d’oiseaux au monde, avec plus de 1800 espèces différentes. C’est un paradis pour les ornithologues débutants ou expérimentés. Nous avons sélectionné des parcs naturels en Colombie qui vous donneront envie de sortir vos jumelles !

  • Le Parc National Tayrona, fameux pour ses plages envoûtantes sur la côte caribéenne colombienne, est une destination incontournable pour les amoureux de la nature. C’est un endroit unique qui offre une protection à tous les aspects du patrimoine mondial. C’est le territoire des Arhuacos, une des dernières ethnies indigènes d’Amérique du Sud, et abrite également une faune exceptionnelle. Pendant votre visite en Colombie, ne manquez pas cet incontournable de 200 km² de la réserve ornithologique. Plus de 260 espèces d’oiseaux y ont trouvé refuge, alors profitez-en pour explorer et découvrir cette richesse naturelle ! Vous apercevez une grande ombre noire qui plane au-dessus de vous et qui s’avère être un condor des Andes avec une envergure de 3 mètres. Aussi, plutôt que de prendre la fuite, vous décidez d’aller vous abriter à l’intérieur de la forêt pour voir un porte-éventail roi rougeâtre et vert émeraude. Malheureusement, sa taille n’impressionnera pas beaucoup, car elle ne mesure que 15 cm.
  • Le majestueux Parc national de la Sierra Nevada de Santa Marta est un sanctuaire protégé d’une grande biodiversité situé en Colombie. La Sierra Nevada de Colombie abrite l’un des plus beaux paysages naturels du pays. La mer cristalline, les montagnes enneigées et la forêt luxuriante qui constituent ce lieu se complètent avec harmonie. Dans cette région, on peut trouver plus de 440 espèces d’oiseaux. Le plus impressionnant est sans aucun doute le sarcoramphe roi ou vautour pape, un cousin du condor des Andes qui était déjà décrit dans les codex mayas comme étant le messager des dieux. Ramassez une de ses plumes : elles portent bonheur ! Si vous souhaitez que les dieux précolombiens soient satisfaits de vous, il faudra s’aventurer dans la forêt des nuages et réagir à tout mouvement pour apercevoir le quetzal, l’oiseau le plus célèbre de Colombie. Arrêté sur une branche basse et ayant fini de manger un avocat, sa robe turquoise lui confère une parfaite invisibilité. C’est peut-être sa queue couleur blanc pur ou son ventre duveteux couleur carmin qui vous permettront de le repérer parmi l’abondance de la jungle.La jungle luxuriante et vivante d’Antioquia fourmille d’énergie.
  • Découvrez le Rio Magdalena, surnommée « rivière de la vie » par Gabriel García Márquez, et son affluent le Rio Samana. Ces cours d’eau guident les oiseaux migrateurs vers un véritable éden: la forêt d’Antioquia qui accueille la plus grande densité d’oiseaux en Colombie. Arrivez à l’aube pour traverser un paysage encore embué par la fraîcheur de la nuit, rendez-vous sur les bords de la rivière et contemplez le formidable spectacle que vous offre le lever du soleil !
  • En visitant la région d’Antioquia en Colombie, vous pourrez peut-être admirer le bec spectaculaire d’un toucan de Swainson, entre autres merveilles. Si les perroquets et les toucans sont intrigués par votre présence, il se peut qu’ils viennent vous saluer et attendre des fruits ou des graines de votre part. Ces rencontres avec ces espèces d’oiseaux seront inoubliables !
  • Utria, situé en Colombie, est un magnifique parc naturel qui offre des paysages spectaculaires et de nombreuses activités. Il s’agit du plus impressionnant des parcs nationaux colombiens.Au bord du fleuve Magdalena, vous atteindrez l’océan Pacifique et découvrirez le plus peuplé des coins inoccupés de Colombie : le sanctuaire de la nature Utria. Cette région accueille des tribus indigènes qui ont apprivoisé le rythme que la nature impose. Des guides et une lancha vous aideront à explorer la région et à rencontrer les Emberá. Le paysage se veut splendide malgré une gardienne qui veille sur elle jour et nuit – un vrai cerbère aviaire !

La harpie féroce est l’un des noms les plus connus provenant de la mythologie grecque. Cet aigle à la taille impressionnante peut atteindre un mètre de haut et s’étendre sur plus de deux mètres d’envergure. Son plumage noir et blanc donne à l’oiseau une dignité austère, tandis que ses griffes puissantes sont assez fortes pour transporter un paresseux adulte, sa principale proie. Observer cette espèce est une chance rare car elle est très difficile à repérer, ce qui en fait une véritable perle à découvrir pour tous les passionnés d’ornithologie !

La Colombie abrite un magnifique endroit appelé la vallée de Cocora, qui est considérée comme le sanctuaire ultime des oiseaux.

Dans la vallée de Cocora se trouve essentiellement les plantations de café colombien qui produisent ce délicieux breuvage. Cependant, la région abrite également l’arbre national de Colombie, le palmier-cire, qui peut atteindre une hauteur impressionnante d’environ 60 mètres et se retrouve être l’habitat naturel du perroquet à oreilles jaunes. Il est caractérisé par un plumage vert citron et son masque jaune ainsi que sa taille impressionnante (40 cm environ).

La vallée de la Colombie abrite la réserve d’oiseaux Acaime, qui regorge de colibris aux tailles et couleurs variées. La Colombie est le pays accueillant le plus grand nombre d’espèces de colibris, y compris l’inca noir avec ses plumes sombres et son long bec effilé. Vous pourrez également observer facilement le colibri flavescent – également appelé chupasavia – caractérisé par sa tête verte et ses ailes noires recouvrant les reflets dorés de son dos.

Sauvage

Retour en haut de page